Home / Drones / Test du DJI Mavic Pro au ski, qu’est-ce que ça donne ?

Test du DJI Mavic Pro au ski, qu’est-ce que ça donne ?

Cela faisait longtemps que vous l’attendiez, et le voilà ! Nous avons enfin réalisé notre test du DJI Mavic Pro au ski ! On veut pas trop vous spoiler la fin de l’histoire, mais on peut déjà vous dire que l’on a été très satisfait par les performances de notre petit chouchou à la montagne. On vous fait part de notre expérience dans cet article test du DJI Mavic Pro au ski en 2018.

Test DJI Mavic Pro Ski

Test DJI Mavic Pro au ski : introduction

Avant de vous présenter les fruits de notre test du DJI Mavic Pro au Ski, nous allons vous présenter le contexte et l’environnement dans lequel nos vidéos ont été réalisées.

Les scènes que vous verrez dans la vidéo ci-dessous ont été tournées à Vars, 2200m d’altitude, -2° avec un léger vent de 10 à 15km/h. La deuxième partie de la vidéo est tournée à Laax, à 2000m d’altitude avec une température d’environ 2 degrés et pas de vent.

Ces conditions ont une très grande importance comme nous avons eu l’occasion de le remarquer lors de notre test du DJI Mavic Pro au ski. En effet, l’autonomie du DJI Mavic Pro est normalement de 29 minutes. En revanche, avec le froid et le vent, elle peut être divisée facilement par deux. A Vars, par exemple, nous devions changer de batterie environ toutes les 12/13 minutes…ce qui est de toute évidence pas top !

Nous allons désormais vous présenter notre test du DJI Mavic Pro au ski avec ce que nous avons aimé et ce que nous avons moins aimé.

Ce qu’on a aimé

Le DJI Mavic Pro au ski a fonctionné mieux que ce que nous imaginions. En effet, il est normalement déconseillé de l’utiliser au dessus d’une surface réfléchissante comme la mer ou la neige.

Malgré cela, il se repérait très bien et sa conduite se faisait sans encombre que ce soit en mode normal ou en mode GPS au cours de notre test du DJI Mavic Pro au ski.

Les images obtenues sont vraiment très belles et le rendu est excellent à condition de modifier l’exposition afin de compenser les reflets et l’environnement très blanc lié à la neige.

Après quelques dizaines de minute pour prendre la main et se caler sur la bonne vitesse du skieur, il devient très facile de suivre une personne qui ski, même à grande vitesse.

Notre test du DJI Mavic Pro au ski s’est donc avéré très positif. Malgré tout, pour le snowpark, nous privilégions tout de même un stabilisateur pour Gopro afin d’avoir un meilleur contrôle globale pour les vidéos.

Voici la vidéo qui regroupe quelques extraits réalisés sur les deux jours de test avant de passer à ce qu’on a moins aimé lors de notre test du DJI Mavic Pro au ski.

Achetez le DJI Mavic Pro

 

Ce qu’on a pas aimé

Bien que notre test du DJI Mavic Pro au ski soit dans l’ensemble très positif, il y a tout de même quelques points qui nous ont déplu.

Comme nous l’avons dit plus haut, la batterie est incroyablement faible dès que les températures deviennent négatives et qu’il y a un petit peu de vent. Heureusement, nous avions 3 batteries ce qui semble indispensable si vous avez l’intention d’utiliser le drone DJI Mavic Pro au ski.

Si vous voulez acheter ce drone pour le Active Track qui vous suit tout seul, vous allez être déçus. En effet, cette fonctionnalité a encore grandement besoin d’améliorations avant de véritablement pouvoir délivrer tout son potentiel. En d’autres termes, ça ne marche absolument pas. 

Du fait du fond blanc et du changement d’altitude, vous ne pourrez pas faire 10m en skiant sans que votre drone vous perde de vue. Cela a bien évidemment compté négativement dans notre test du DJI Mavic Pro au ski.

Enfin, troisième point décevant de notre test du DJI Mavic Pro au ski, l’application pour Android marche toujours aussi mal. Cela n’a rien à voir avec l’environnement mais nous tenions à le souligner. Nous étions à chaque fois obligés de passer en mode avion pour pouvoir utiliser le smartphone avec l’application…ce qui est impératif pour une bonne expérience utilisateur.

Vivement que DJI cesse de privilégier les clients Apple avec leurs iPhones afin d’offrir une application aussi bonne sous iOS que sous Android.

Au final, notre test du DJI Mavic Pro au ski demeure tout de même très positif et nous le ressortirons sans aucun doute ! Nous essayerons bientôt de réaliser un test du DJI Mavic Air au ski. Cependant, nous avons peur que son autonomie plus limitée rende son utilisation dans un milieu froid plus que désagréable.

En effet, si le DJI Mavic Pro passe à 13 minutes quand il fait froid, on peut bien imaginer que le Air sera aux alentours de 8 minutes…juste le temps de décoller et c’est déjà l’heure de l’atterrissage !

Achetez le DJI Mavic Air

Check Also

Mavic 2 Pro ou Platinum

Mavic 2 Pro ou Mavic Pro Platinum : lequel choisir ? Comparatif détaillé.

Après des retards à répétitions, il est enfin là ! Le DJI Mavic 2 Pro …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *